Médoc Biogaz : Découvrez l’unité de méthanisation de Saint-Laurent-Médoc

Installée à Saint-Laurent-Médoc en Gironde et inaugurée le 15 novembre 2019, la société Médoc Biogaz est issue d’un collectif de 6 agriculteurs. Ce projet est  100% alimenté par les déchets organiques issus des CIVEs (culture intermédiaire à vocation énergétique), en majorité du maïs ensilage et du seigle. Ce sont 10 800 tonnes de matière qui sont valorisées. Le digestat obtenu est utilisé comme engrais pour les cultures des 6 exploitations. Le biogaz est quant à lui injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel.

Methanisation

(photo non contractuelle)

Placée sous la présidence de Thibault Varenne, la société est composée de 6 agriculteurs et regroupe 2500 hectares de culture. L’unité de méthanisation monte en puissance grâce au renforcement de ses moyens de production. Avec 3 unités de production d’une totalité de 500 Nm3/heure, la production permet d’alimenter près de 6500 foyers.
Ce sont presque 36 tonnes d’intrants qui sont utilisés pour produire le biogaz de Médoc Biogaz. Ces intrants sont des CIVES, culture intermédiaire à vocation énergétique. Ces sont des cultures qui s’intercalent entre des cultures classiques mais qui ne viennent pas les concurrencer. Elles ont l’avantage de capter le C02, de piéger les nitrates dans le sol et participent à son enrichissement grâce aux biodéchets répandus sur le sol après méthanisation et qui servent de fertilisants naturels.
Le biogaz, quant à lui est injecté dans la canalisation de Saint-Laurent-Médoc puis vendu à Gaz de Bordeaux qui le commercialisera ensuite auprès des foyers français dans son offre Gaz Vert.