Comment vous aider ?

Exemples de recherche :

Quelles sont les offres de gaz disponibles sur le marché en France ?

Le marché du gaz se caractérise par de régulières fluctuations. Il a notamment connu une hausse de 6% en fin d’année 2023 avant de baisser de 4% en janvier 2024. Les causes de ces mouvements de prix sont diverses et mettent en valeur la complexité du secteur. En plus du coût d’utilisation, les taxes ont un impact non négligeable, tout comme l’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL). Cette volatilité se répercute sur un acheteur aux profils variés.

Devant ce constat, les systèmes de régulation européens s’avèrent essentiels. Avec une part importante dans la production électrique, la valeur du gaz impacte également les offres d’électricité. L’avis d’une commission d’experts est donc nécessaire pour suivre l’évolution du marché du gaz. Une attention particulière est accordée aux dépenses et travaux nécessaires pour la sécurité, le transport et le stockage.


Les offres de gaz de 2007 à 2019


Depuis 2007 et l’ouverture du marché français de l’énergie à la concurrence, de nombreux fournisseurs dits alternatifs ont émergé aux côtés des fournisseurs historiques, proposant des offres de marché.


Jusqu’en novembre 2019, il existait de grandes catégories d’offres : les offres à prix réglementés et les offres de marché.

  • Les offres en tarifs réglementés de vente : les prix sont fixés par les pouvoirs publics. Ils évoluent régulièrement à la hausse comme à la baisse selon une formule de calcul. Seuls les fournisseurs historiques (Engie et quelques entreprises locales de distribution) pouvaient les commercialiser. C’était d’ailleurs l’unique offre disponible avant 2007. La loi énergie climat du 8 novembre 2019 a mis fin à la commercialisation et les tarifs réglementés de vente seront définitivement supprimés au 30 juin 2023. A cette date, l’ensemble des foyers disposant de ces tarifs devront avoir un contrat en offre de marché. Les tarifs réglementés de vente en électricité ne sont pas concernés.
  • Les offres de marché : elles sont commercialisées par les fournisseurs de gaz alternatifs mais les fournisseurs de gaz historiques en proposent également. Leurs prix sont librement fixés par les fournisseurs.

Parmi ces offres de marché, on trouve :

  • Des offres à prix fixe : le prix du kWh est fixe (et parfois celui de l’abonnement) pendant la durée du contrat choisi. Cela permet de protéger des hausses du prix du gaz pendant une durée définie mais ne permet pas de bénéficier des baisses s’il y en a. Les consommateurs sont assurés de conserver un prix identique pendant leur contrat pour leur facture.
  • Des offres à prix indexé : le prix de la molécule évolue régulièrement à la hausse comme à la baisse selon un indice défini dans le contrat. Cela peut être selon les tarifs réglementés de vente avec un % de réduction par exemple ou par rapport à un indice gazier tel que le PEG MA. Ce type d’offre présente donc des risques en cas de fortes hausses du prix de l’énergie.

Ces différentes offres peuvent être des offres de gaz vert et renouvelables ou classiques et donc ne pas contenir de biogaz. Les offres vertes sont généralement plus chères que les autres mais elles présentent l’avantage de participer à la transition énergétique.


L’évolution du prix du gaz au cours de l’année 2023

2023 a été une période de transition pour le marché du gaz après des années marquées par des facteurs économiques et politiques. Une certaine stabilisation se profile à l’image d’un mois de juillet avec un prix qui oscille 48 et 53€/MWh. Les efforts de régulation issus des marchés de l’Europe tout entière portent leurs fruits. L’objectif commun est de limiter l’impact des prix élevés sur les consommateurs.


L’une des principales décisions a été la suppression du tarif réglementé pour le gaz naturel en juin 2023. Déterminé par la CRE (Commission de Régulation de l'Énergie), un prix repère a été mis en place. Il permet une plus grande accessibilité aux informations tarifaires et facilite la concurrence entre les offres d'électricité et de gaz. Il incite ainsi à une baisse des coûts des fournisseurs de gaz pour se montrer compétitif.


Les prévisions pour 2024 sont encourageantes. En effet, la CRE a annoncé une baisse de la part variable hors taxes de 17,29 €/MWh depuis décembre 2023. Le kWh de gaz est ainsi 7,56 % plus bas qu’auparavant. Qu’il s’agisse de la demande d’un particulier ou d’une grande commande publique, les fournitures d’énergie promettent des coûts plus abordables. Ces résultats reflètent d’efforts conjoints pour mieux équilibrer le marché d'électricité et de gaz. Consultez nos offres d’énergie pour trouver le contrat gaz adapté à vos besoins.


Consultez nos offres d’énergie pour trouver le contrat gaz adapté à vos besoins.


Les nombreux changements au sein du marché du gaz ?

De nombreux ajustements stratégiques ont récemment marqué le marché du gaz en France. Ils ont pour objectif de s’adapter aux nouvelles réalités énergétiques. Les exigences en matière de sécurité pour l'approvisionnement ont également été renforcées. Différents facteurs comme les politiques de régulation européennes et l'intégration d’offres d'électricité renouvelable y ont joué un rôle. Le marché du gaz a fait des enjeux de sécurité et de soutenabilité une priorité.


Les efforts de régulation se sont ressentis dès le début de l’année 2023 pour maintenir un coût moyen du gaz. Cela s’illustre par d'une hausse maximale de 15% sur le tarif réglementé de vente. Pour garantir l’accès à des énergies fiables des solutions de stockage avancées et la technologie GNL ont été privilégiées. Elles visent à consolider la sécurité de l'approvisionnement, en répondant à une demande croissante malgré des prix élevés à l’international.


Pour optimiser leurs achats, les collectivités et entreprises sont invitées à prendre en compte les procédures de commande publique. Il est impératif d’intégrer également les taxes et coûts de transport dans le coût global. Tout est fait pour encourager les comportements à emprunter le chemin d’une économie d'énergie plus équitable et durable.


En savoir plus : Comment réduire les factures de gaz ?


Les causes des fluctuations de prix du gaz

Théâtre d’importantes fluctuations, le marché du gaz en France a connu de nombreuses variations de prix. À commencer par les taxes, ces changements tarifaires ont été le résultat de multiples facteurs. Le coût du transport et du stockage du gaz a fortement varié ces dernières années. À cela s’ajoutent des investissements nécessaires pour améliorer ces deux aspects de l’industrie gazière.


Depuis 2024, le prix du gaz reste encore volatile bien que la part variable soit en baisse. Il se situe autour des 50€/MWh avec des périodes de hausse et de baisse. Les politiques de régulation européennes font leur possible pour le stabiliser. Elles œuvrent à sécuriser l'approvisionnement en GNL et à promouvoir les offres d'électricité renouvelables.


La demande fluctuante est également en cause, tout comme les nouvelles stratégies d'approvisionnement. Il est dorénavant essentiel de travailler en faveur de la sécurité énergétique et d’augmenter la part d’énergie durable.


De nouvelles perspectives pour la régulation du marché

Avec 2024 s’ouvre une nouvelle ère dans la régulation du marché du gaz en France. Il a connu d’importants changements réglementaires à l’image de la suppression des tarifs réglementés. Depuis, les consommateurs peuvent comparer les offres pour faire des économies sur leurs factures. L’accès à l'information est devenu un point essentiel pour les consommateurs afin de les aider dans leurs décisions.


Le prix repère du gaz naturel se présente comme une valeur de référence pour les particuliers. Il participe indirectement à la baisse des prix au travers d’une concurrence accrue. Des travaux sont néanmoins nécessaires pour maintenir l’infrastructure en état et la développer. Ceci tout en gardant en ligne de mire les objectifs européens de transition énergétique.


Avant de réaliser une souscription pour une offre de gaz naturel, il est donc essentiel d’en réaliser une comparaison selon les critères qui répondent à ses propres attentes et besoin en énergie. Certains consommateurs particuliers ou même professionnels cherchent à réaliser des économies sur leur budget en énergie et donc seront attentifs aux prix, aux différentes conditions tarifaires et à leurs évolutions tandis que d’autres préfèrent privilégier la qualité du service client du fournisseur ou un fournisseur proposant une offre de type biogaz.


Vous souhaitez mieux connaitre les démarches pour le changement de fournisseur de gaz ?


Le gaz tient une place importante dans le paysage énergétique français. Au cours de l’année 2023, le marché a connu des changements significatifs. De nombreux efforts restent encore à fournir pour l’améliorer et le réguler. Cela s’applique à un accès à l’information optimal, ainsi qu’à l’innovation dans les technologies de stockage et d'approvisionnement. Ces initiatives vont être déterminantes à l’avenir pour façonner le secteur énergétique du pays.

Retrouvez de nombreux sujets pour mieux connaitre les installations gaz et énergie ?


Avez-vous trouvé cette réponse utile ?
Merci de votre réponse !

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?

Gaz de Bordeaux
Restons en contact
par téléphone
par téléphone
05 56 79 40 40

(Appel non surtaxé)

Du lundi au vendredi de 08h15 à 20h30
Et le samedi de 09h00 à 19h00

celine
celine

Céline
Conseillère clientèle
depuis 8 ans

baromètre
Écogaz informe les Français en temps réel du niveau de consommation de gaz et de la situation du réseau pour permettre à chacun d’adapter sa consommation.
lundi, 22
avril
Notre consommation est raisonnable.
mardi, 23
avril
Notre consommation est raisonnable.
mercredi, 24
avril
Notre consommation est raisonnable.
jeudi, 25
avril
Notre consommation est raisonnable.
vendredi, 26
avril
Notre consommation est raisonnable.

Rechercher

Exemples de recherche: